Comment faire le choix d’une assurance Emprunteur ?

Dans leur souci d’avoir le cœur net par rapport au remboursement d’un prêt, certaines banques n’hésitent pas à exiger à leurs clients la souscription à une assurance emprunteur. Cette dernière se présente comme un contrat temporaire visant à assurer la couverture de la durée du prêt et du remboursement. Lisez cet article pour savoir comment faire le bon choix de son assurance emprunteur.

Comment se présente le choix des garanties ?

Opter pour une assurance emprunteur nécessite la prise en compte de l’essentiel des garanties qu’elle couvre. En effet, les garanties sont organisées en trois grandes catégories à savoir la perte d’emploi, le décès et l’invalidité. En ce qui concerne le dernier point (l’invalidité), il est relatif essentiellement à la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Il existe également d’autres invalidités comme l’invalidité permanente partielle, l’invalidité permanente totale et l’incapacité temporaire totale de travail. Dès lors que vous souscrivez à ces garanties, l’assurance veillera à la couverture de vos mensualités restantes à la banque après que vous y avez déposé les preuves justificatives. Pour plus de détails, visitez le site web.

Les options qu'il faut pour obtenir une assurance emprunteur

Contrairement à ce que pense la majorité, vous n’êtes nullement obligés à faire votre souscription avec le même organisme qui gère par exemple votre crédit immobilier. En effet, vous avez le libre choix. Vous pouvez effectuer votre procédure chez des concurrents afin de profiter d’un prix sympathique. Toutefois, vous devez être en mesure de vous conformer à certaines conditions, notamment les garanties similaires et un prix plus faible. Ces cas sont récurrents surtout dans le domaine des crédits immobiliers où on note des baisses ou augmentations des taux au fil des mois ou des années. À cet effet, vous pouvez opter pour une négociation de votre contrat, si vous êtes certain d’être en conformité avec les termes de ce dernier, afin de bénéficier des nouveaux taux qui s’avèrent plus avantageux.