Tout savoir sur la culture de l’avocat !

L’avocat est un fruit comestible très riche en vitamine et oligo éléments. Si vous envisagez de vous lancer dans la production agricole et que vous souhaitez opter pour l’avocat, cet article vous intéressera. Vous y trouverez l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour cultiver cette plante à grandes vertus médicinales.

Les meilleures techniques pour réussir la culture de l’avocat

De la famille des Lauraceae, le Persea americana ou avocatier est une plante d’origine mexicaine. Elle peut être produite dans toutes les régions plus ou moins chaudes, mais sur des terres pas trop humides. Pour plus d’informations sur la production de l'avocat, continuez à lire le site qui en parle. En effet, pour avoir un avocat, faites germer un noyau d'avocats. La méthode est de prendre le noyau d’un fruit consommé, de bien le laver et d’y implanter 2 voire 3 piques dent et de poser le montage obtenue sur un verre d’eau de manière à ce que la base du noyau repose dans l’eau du verre. Après la germination, faites le repiquage de la jeune plante sur un sol aménagé et entretenez la avec l’arrosage régulier, mais pas excessif. En début de vie, le terreau de l'avocat doit rester humide. Vous pouvez renforcer la croissance de la plante en l’accompagnant avec de l’engrais.

Comment empêcher l'avocatier de prendre de la hauteur ?

Lorsque votre arbre grandit et commence par prendre de la hauteur, vous pouvez pincer les bourgeons en le coupant au sommet. Ainsi, au lieu de grandir en hauteur, le jeune arbre germinera d'autres bourgeons et pourra créer de nouvelles branches. Cette technique permet de maîtriser la hauteur de la plante et d'accroître sa production en fruit. Toutefois, le rendement de la production de fruits de l’arbre dépend de son âge, de la plante et de l’entretien qui lui est apporté. L’appui des conseillers agricoles vous sera très utile pour réussir la culture de cette plante. À présent, vous savez tout !